Accueil> Nouvelles> Augmentation mammaire par transfert de graisse

Augmentation mammaire par transfert de graisse

2014-07-18

Augmentation mammaire par transfert de graisse – Des options s’offrent aux femmes…

L’augmentation mammaire est sans nul doute un sujet qui provoque des discussions animées chez les femmes (ainsi que chez les hommes), discussions au cours desquelles sera sûrement soulevé le sujet des implants. Prothèses de gel de silicone ou prothèses à la solution saline? Telle est la question. Depuis son approbation par la FDA, les femmes peuvent choisir un implant en gel de silicone cohésif qui imite la forme naturelle de « larme » du sein. Mais un instant! D’autres options s’offrent aux femmes…

L’augmentation mammaire par transfert de graisse, aussi appelé greffe de graisse, semble gagner en popularité auprès des femmes qui évaluent leurs options d’interventions en matière d’augmentation mammaire. Au lieu de positionner des implants, le gras est prélevé du ventre, des jambes ou des fesses pour être ensuite redistribué dans les seins. Comme pour toutes les questions relatives à la chirurgie esthétique, les avantages et les risques doivent être pris en considération.

Voyons les avantages de plus près. Tout d’abord, les risques associés aux implants (fuites, migration et rupture) sont éliminés, ainsi que la présence d’un corps étranger dans les seins. L’augmentation mammaire par transfert de graisse pourrait être avantageuse pour les femmes qui souhaitent une petite augmentation mammaire au lieu d’une augmentation importante de la taille du bonnet. Cette intervention pourrait aussi être judicieuse après avoir subi une lumpectomie ou pour résoudre un problème de seins de grosseur inégale.

Vous commencez déjà à vous dire que tout cela est bien extraordinaire, tout en vous demandant quels pourraient être les problèmes éventuels. Poursuivez votre lecture…

Tout d’abord, il est possible que vous ne soyez pas candidate à une augmentation mammaire par transfert de graisse. Une grande quantité de gras doit être transférée pour obtenir de plus gros seins et, règle générale, les femmes minces qui songent à l’augmentation mammaire n’ont tout simplement pas assez de gras! Vous n’êtes pas candidate non plus à cette intervention si vous souhaitez une augmentation importante de la taille du bonnet.

Le procédé de transfert de gras, à partir de votre ventre, de vos jambes ou de vos fesses, suppose tout d’abord une liposuccion, ce qui ne va pas sans risque. Pensez par exemple à l’éventualité de la peau flasque, de cicatrices et d’ecchymoses…

 

Voici également un autre élément auquel vous devez penser : le résultat obtenu grâce à l’augmentation mammaire par transfert de gras ne sera pas éternel! Au fil du temps, le corps absorbera de nouveau le gras et vos seins diminueront de grosseur. Une quantité additionnelle de gras devra alors être transférée. Il est à noter que certaines cliniques peuvent conserver pour usage futur le gras retiré lors de la première liposuccion.

Finalement, il y a aussi l’aspect coût. Il faut compter plus de 15 000 $. Plutôt onéreux!

Bien sûr, les avancées en technologie médicale dans le domaine de la chirurgie esthétique offrent maintenant davantage de choix aux femmes, mais assurez-vous de bien « faire vos devoirs » et de consulter un détenteur de certificat de spécialiste en chirurgie esthétique avant de décider d’aller de l’avant, peu importe l’intervention choisie.

 

Sources : American Society of Plastic Surgeons [Société américaine des chirurgiens plasticiens] (ASPS)